Les dimensions de l’univers sphérique sont «astronomiques». Celles de l’anneau cosmique sont encore plus gigantesques. Toutefois, pas d’impossibilité puisque qu’il n’y a aucune limite théorique à l’infini spatial.