ADDENDA Conscience Initiale

Bonheur

L’accumulation des richesses ne prouve aucunement que Dieu approuve la conduite du riche.

 

Mal utilisée, la richesse devient une malédiction karmique pour son possesseur.

 

***Mort

Conscience Initiale - 000

L’existence terrestre présente une particularité didactique: l’inéluctable mort, avec l’effroi qu’elle provoque.

 

La mort a un caractère d’irrévocabilité qui rend sa perspective digne de réflexions pour chaque homme.

 

Ses «morts» traumatisantes s’impriment inconsciemment en chaque homme, par-delà les réincarnations: indélébiles.

 

Existences et «morts» fortifient le psychisme de l’individu.

 

Grâce à l’irrévocabilité du trépas, les progrès moraux de l’individu deviennent «définitifs», sur lesquels on peut tabler.

 

Sur terre, même le plus fervent des croyants n’a jamais la garantie absolue d’une vie après sa mort. Et c’est très bien ainsi.

 

Sur terre, l’existence après sa mort se compare au poker: il faut payer pour voir.

 

Sur terre, celui qui abrège sa vie pour connaître la vérité, comme un joueur malavisé au poker, tire les pires cartes.

 

Sur terre, face à la mort, chaque homme prend l’existence au sérieux.

 

Dans l’«au-delà», l’individu sachant que la mort n’existe pas, ses promesses de bonne conduite n’ont aucune valeur.

 

Dans l’«au-delà», les promesses d’amélioration rédemptrice d’un individu immoral sont celles du junkie non sevré.

***ajouté***