Si le huit couché forme une ligne unique, sans contact à l’intersection, et que chaque boucle relève de l’infiniment grand pour l’une et l’infiniment petit pour l’autre, comment ces deux infinis se raccordent-ils? Pensons à la bande de Möbius. Chaque endroit du ruban à son envers, et pourtant sa superficie est partout la même, sans interruption. On pourrait donc admettre que les deux infinis, si opposés, qui circonscrivent notre monde à chaque instant, ne forment en réalité qu’une seule et même étendue.